L'apnée du sommeil

L'apnée, du grec "a-pnein" = sans respirer, est un arrêt respiratoire, volontaire ou non. Cet arrêt respiratoire est plus ou moins long. On parle d'apnée lorsque l'arrêt respiratoire dure au moins 10 secondes. L'importance des apnées se mesure par l'indice d'apnées (I.A.) qui est le nombre d'apnées durant une heure de sommeil. Sans danger lorsqu'elle est volontaire et maîtrisée, comme lors de la plongée sous-marine, l'apnée involontaire survient principalement lors du sommeil, pratiquement toujours chez un ronfleur. Certaines apnées du sommeil peuvent durer jusqu'à 30 secondes. Quelques apnées isolées, banales et sans danger, n'entraînent pas de trouble particulier.

En revanche, lorsque ces apnées sont fréquentes, c'est à dire lorsqu'il se produit plus de 5 apnées durant une heure de sommeil, on parle de syndrome d'apnées du sommeil, ou S.A.S.

Ce syndrome est plus préoccupant. En effet, le retentissement du S.A.S et ses conséquences sur l'organisme sont souvent importants voire graves dans certains cas. Elles affectent en particulier le système cardio-circulatoire, la qualité du sommeil, et certains tissus nobles comme le cerveau. C'est la raison pour laquelle la prise en charge de cette pathologie, maintenant reconnue, est bien codifiée